Je vous donne ma voix et puis tous mes violons 
Venez donc avec moi et laissez vos maisons 
Et dans l'azur tout bleu où nous ferons escale
Nous soufflerons sur Dieu et sur ces décimales 
Je vous donne ma voix et puis tous mes violons 

Vous savez qui je suis maintenant ?
Le vent je suis le vent

 Léo Ferré


  • MERCI POUR CES MOMENTS AVEC... 

 

- Tim, en Martinique, on a ramené du large à la nage une énorme pièce de bois blanc flottant      

- mon ami Gérald on est rentrés trempés

- ma soeur et René, sur le barrage du Lude, il fallait se retenir pour ne pas être emporté par le courant

- Florence et Nathalie la prise de vue a été interrompue par des sangliers

- Albert (avec un grand A) le lendemain on est allé visiter la maison de notre maître, Dali

- Des gardes forestiers avec leurs fusils de chasse, en forêt de Fréteval, ils m'ont flanqué la trouille.

- Lisa on est revenus avec plein d'escargots.

- les enfants Mathis et Loann... Attention, le courant est très fort... Je sais, vous aussi !

...

 

Souvenirs intimes : à l'heure bleue, dans l'eau jusqu'à la ceinture, tous les bruits se sont arrêtés, plus un oiseau, plus de vent, plus de bruissement... tout est devenu sombre et la nuit noire m'a surpris.

Seul devant la mer agitée, dans l'obscurité, l'orage approche... On se sent fragile !